27 Avril 2017

Deuxième vol PILOT en Australie : un atterrissage en douceur à l'image du lâcher 33 heures 40 plus tôt

Fin d’une véritable aventure humaine, technique et scientifique en Australie, pleine de défis et réussie !

Pilot a été lâché dimanche 17 avril à 6h15 heure locale (samedi 16 vers 23h00 heure de Paris). Il était prévu de voler plus de 30 heures. Ce qui donnait une fin de vol théorique vers 6 h00 du matin lundi, heure de Paris.

Voici quelques nouvelles du vol Pilot vu du côté de la nacelle contenant la charge utile :

La nacelle Pilot a eu droit à un lâcher tout en douceur de nos collègues opérationnels et à un envol majestueux dans le magnifique ciel australien.

Après un plafond de jour sans manoeuvre, la nacelle Pilot et son ballon se sont dirigés tranquillement vers l'Est à une vitesse compatible, a priori, d'un vol plus de 30 heures, comme espéré par les scientifiques.

bpc_pilot-envol-nacelle-en-australie.png

Envol de Pilot dans le ciel Australien

Les premières observations scientifiques sont très encourageantes, comme celle du plan galactique. Seules quelques pertes de télémesures scientifiques plus fréquentes qu'au vol 1 gênent les observations.

Les équipes de récupération ont été envoyées vers l'Est, avec de l'avance, pour permettre une sécurisation et une récupération de la Nacelle au plus tôt.

Ça y est. La nacelle et sa chaîne de vol se sont posées dans un grand ranch : zone plate, sèche et sans gros arbres a priori. Encore un bel exemple de navigation réussie par nos collègues opérationnels.

L'équipe de récupération va arriver sur place en hélicoptère et sécuriser la nacelle avant la nuit...

Nous avons fait 33h40 de vol comme espéré : nous sommes fatigués mais très contents...

Pour conclure la « longue » journée en beauté, l’équipe de récupération PILOT nous a appelé pour nous dire que la nacelle a atterri en douceur dans une zone très plate et sans arbre. Elle est couchée sur un côté et n’a glissé que sur quelques mètres.

bpc_pilot-recuperation-nacelle-apres-vol-australien.png

Sécurisation du réservoir d'hélium après le vol

Tout va bien comme le montre l’image où notre collègue de l’IRAP sécurise le réservoir d’Hélium de l’instrument après l’atterrissage. Même le baffle de l’instrument, organe pro-éminent, est en bon état. 

La sécurisation du parachute et de l’instrument a été faite rapidement par 2 membres de l’équipe PILOT, amenés sur place en hélicoptère. La nacelle sera récupérée ce mardi (18 avril), et le retour à la base est prévu normalement d’ici vendredi soir. Diagnostic et colisage devraient nous amener à terminer les activités aux alentours de dimanche soir...

La nacelle est arrivée vendredi 21 au soir (date française, samedi matin date australienne) à Alice Springs. Elle a été inspectée le lendemain, puis quelques équipements ont été prélevés. Ils ont été envoyés aux USA, pour la campagne Fireball 2017 qui devrait avoir lieu en septembre.

Le miroir Pilot a ensuite été nettoyé, puis la nacelle a été emballée pour son transport retour vers la France mercredi.

C’est la fin d’une véritable aventure humaine, technique et scientifique en Australie, pleine de défis et réussie !

bpc_pilot-nacette-emballee-pour-retour.jpg

Nacelle Pilot bien emballée pour son retour en France